Accueil > Lutter-contre-le-gaspillage-alimentaire-et-favoriser-lemploi-le-projet-de-boca-loca
Photos_Boca_Loca_entree2

LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET FAVORISER L’EMPLOI : LE PROJET DE BOCA LOCA

L’atelier chantier d’insertion Boca Loca est une conserverie de fruits et légumes dans l’Aube. Véritable projet innovant, il permet à la fois de mettre en bocaux en verre des produits alimentaires afin qu’ils soient conservables, d’accompagner vers l’emploi des publics qui en sont éloignés, mais aussi de permettre à tous une alimentation plus saine.

Boca Loca, bocaux Aubois

Rapidement après l’ouverture par l’association Aurore du restaurant d’insertion Kantinetik en 2018, le projet de conserverie a émergé dans l’esprit des équipes. Lutter contre le gaspillage alimentaire en travaillant avec les stocks restants des maraichers locaux, en mettant en bocaux leurs fruits et légumes, permettre aux collectivités de proposer aux établissements scolaires des recettes saines et locales et favoriser l’emploi en apprenant différentes compétences à des personnes en insertion : voilà ce qui a guidé ce projet dès le départ.

Marie Laure BOUCHOT, encadrante technique Boca Loca, nous dit :

« J’ai travaillé dans la restauration mais aussi dans l’accompagnement de personnes, ce projet réunit les deux activités ainsi que deux valeurs essentielles à mes yeux : les produits locaux et l’insertion ». Ce n’est qu’en 2021 que ce dispositif a pu devenir plus concret après une étude de faisabilité et une fois que de nombreux partenariats avaient été tissés. Et c’est en novembre 2022 que les clés du local pour lancer la production ont été acquises.

 

Boca Loca développera progressivement trois offres :  

  • La transformation de légumes et production de pavés végétaux à destination des établissements scolaires, ou accueillant du public (EHPAD…) afin de répondre à la loi EGALIM (un minimum de produits locaux, bio et végétaux dans les collectivités).
  • La prestation à façon sous marque blanche à destination des maraîchers locaux,  
  • La transformation de légumes, fruits et légumineuses sous la marque Bocaloca. 

 

Une belle opportunité pour l’insertion

Il était évident pour Aurore que la conserverie Boca Loca devait favoriser l’emploi des personnes qui en sont éloignées. Le maillage territorial, les différents partenaires et l’offre de services proposés par Boca Loca permettra d’aborder différents métiers dans des secteurs porteurs avec les salariés en insertion.

En effet, travailler au sein de cet ACI va permettre de découvrir, au cours des parcours d’insertion, des compétences variées : l’agroalimentaire, la vente, la manutention et la logistique, la maîtrise des règles sanitaires en laboratoire de conserverie, seront abordés au cours des parcours d’insertion.  

Dès décembre 2022, ce sont 4 salariés en CDDI qui ont rejoint l’ACI. En janvier 2023, l’équipe a été complétée pour atteindre un effectif de 10 personnes. 

 

Et si ça conservait de cuisiner ?

Toutes les matières premières sont fournies par des producteurs situés à moins de 150km de la conserverie. Choisir des produits bruts et locaux, c’est limiter aussi les kilomètres parcourus par les aliments. C’est un pas vers des pratiques agricoles différentes et plus respectueuses de l’environnement. Il s’agit également de promouvoir l’accès de tous à une alimentation saine, notamment auprès des élèves de l’agglomération de Troyes. C’est aussi réduire les déchets et les emballages avec des consignes pour les collectivités. Autant de facteurs qui aident à rester en bonne santé et à s’inscrire dans une démarche durable.

Les ACI proposent un accompagnement et une activité professionnelle aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières. Les salariés des Chantiers d’insertion bénéficient d’une rémunération au moins égale au SMIC, ils sont conventionnés par l’Etat. L’ACI fait partie des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE).