Accueil > Services supports > Partenariats > Les personnes accueillies ont leur partenaire du quotidien
Illustration WP id=12672

Les personnes accueillies ont leur partenaire du quotidien

Aurore a signé en septembre un nouveau partenariat qui contribuera dès le début de l'année 2013, à l'accompagnement des personnes accueillies : l'entreprise solidaire "Je vis mieux" permet aux personnes en difficulté d'accéder à des produits de première nécessité, à prix réduit. A 25 ans, Mathilde de Bausset, sa fondatrice, nous explique plus en détail son projet et son engagement. 

Qu'est-ce qui vous a poussé à créer "Je vis mieux"?

Je viens d'une famille très engagée. Je suis donc sensible aux questions sociales, une dimension que j'ai toujours essayé d'inclure dans mon parcours étudiant et mes choix professionnels. Je me suis notamment intéressée au développement durable dans les entreprises. A la fin de mon Master Marketing à Science Po, alors que j'étais en recherche d'emploi, je suivais les divers débats sur les tarifs sociaux de l'électricité, des mobiles ou de l'internet pour les ménages en difficulté.

Je me suis aperçue que rien n'était proposé pour rendre les produits du quotidien plus accessibles. Et pourtant, l'alimentation, les produits d'hygiène ou d'entretien sont des dépenses importantes. Après quelques recherches, je me suis lancée et j'ai créé "Je vis mieux", dont les statuts ont été publiés en août dernier.  

En quoi consiste "Je vis mieux" ?

L'objectif est de permettre aux personnes en difficulté d'accéder à des produits de qualité, à moindre coût. Grâce à des bons de réduction, les produits de marques seront à un prix inférieur ou égal à celui des 1ers prix (aujourd'hui ils sont en moyenne 30% plus chers). Les consommateurs pourront les commander sur internet ou par courrier et les utiliser dans n'importe quelle grande surface.

Par ailleurs, la réduction, sous forme de bons permet de ne pas stigmatiser le public et est facile à utiliser. J'ai déjà pu rencontrer plusieurs grandes marques d'agro-alimentaire qui ont trouvé l'idée intéressante. Pour que le système fonctionne, il faut que les réductions soient valables sur la durée, ce qui implique un engagement important de la part de ces entreprises.  

Quelles sont les perspectives à venir pour "Je vis mieux" ?

Dans l'idéal, j'aimerais lancer le "pilote" dès janvier 2013, avec des bons de réduction reflétant bien le panier type des consommateurs. Les premières personnes à bénéficier des bons seront les personnes accueillies au sein des maisons relais d'Aurore. En testant le processus de commande et l'utilisation des bons, ils me permettront d'améliorer le modèle, et d'être au plus près de leurs attentes.

Mots clefs associés : Personnes accueillies   
Lire aussi

Bonpoint et Aurore : un partenariat qui se renforce au fil du temps.

Le 9 juin dernier, Cœur de Femmes ouvrait ses portes aux collaborateurs Bonpoint pour une Journée de Solidarité Entreprise (JSE)...

Proposer des produits non alimentaires à moindre coût : la mission de l’Agence du Don en Nature

Reconnue d’intérêt général et créée en 2008, l’Agence du Don en Nature (ADN) a pour mission sociale de collecter les invendus...

Yes we camp, partenaire d’Aurore pour la mixité sociale

Yes We Camp et Aurore se sont rencontrés en 2015 autour du projet des Grands Voisins. Depuis, les projets communs n’ont cessé de...

La période estivale : l’adaptation de l’accompagnement social pendant les vacances

Après plusieurs confinements et couvre-feux liés aux contraintes sanitaires, l’été 2021 était, encore plus que d’habitude,...

Tous les articles sur ce thème