Accueil > Pôle urgence sociale et hébergement > Le centre d'hébergement Magenta visité par les élèves de HEC
Illustration WP id=19306

Le centre d'hébergement Magenta visité par les élèves de HEC

Le 25 avril 2014 | Actualités -

Ce jeudi 24 avril, une vingtaine d'étudiants d'HEC, intéressés par l'Economie Sociale et Solidaire, ont poussé la porte du centre Magenta* d'Aurore. Une immersion dans une structure de lutte contre l'exclusion pour des élèves de grande école, sensibles aux questions sociales.    

Donner une vision du terrain aux étudiants en Economie Sociale et Solidaire

"Mon projet est d'ouvrir une structure de soutien aux projets d'entrepreneurs de pays en développement", explique Anaëlle, 22 ans, élève de Master 2 spécialisé dans le développement durable à HEC. Avec ses camarades, elle prépare en cette fin d'année scolaire un Certificat Social Business/Entreprise et pauvreté. C'est dans ce cadre qu'elle participe à une série de visite de terrains. Après avoir découvert la veille une structure d'insertion professionnelles, son groupe s'est rendu dans la structure hivernale et expérimentale de Magenta, gérée par Aurore.

Sihem Habchi, chef de service, a commencé par leur expliquer le fonctionnement atypique du centre qui héberge et accompagne des personnes sans abri en appartements partagés.

Orientés par le 115, 40 hommes et femmes seuls, ayant des problématiques et des niveaux d'autonomie très différents, vivent au centre .

La responsable du site a ensuite répondu aux questions des élèves sur les parcours des personnes hébergées, les moyens dont disposent l'équipe pour les aider ou encore les perspectives de sortie après cet hébergement.

Une discussion à bâton rompu qui a permis de souligner l'importance du lien, notamment entre les partenaires de l'action sociale : "On insiste beaucoup pour que le suivi social dont disposaient les personnes ne cesse pas lorsqu'ils arrivent à Magenta. D'une part, nous sommes une structure provisoire. Il faut donc que la personne conserve ses repères les plus stables. D'autre part, on s'aperçoit très souvent, au bout de 1 ou 2 mois ici, que de nouveaux problèmes font surface, des choses qu'on n'avait pas pu identifier à l'entrée. Dans ces situations, il faut pouvoir échanger avec les collègues".   

 

Public, privé, associatif : des passerelles nécessaires entre les trois secteurs

De son côté, Armando Magallanes, directeur du pôle Hébergement d'Aurore, a livré aux étudiants son regard sur la situation en matière de lutte contre la pauvreté : "Le tiers des personnes accueillies à Magenta pourrait vivre dans un appartement... sauf qu'il n'y en a pas. Ce ratio est vrai dans toutes les structures d'hébergement. De fait, la vraie crise en Ile-de-France est celle du logement."

Après ces échanges les jeunes ont pu rencontrer dans leur appartement des personnes accueillies et partager un repas avec elles.

Pour Anaëlle, qui connaît bien le milieu associatif pour y avoir effectué plusieurs missions, cette matinée aura permis de confirmer l'impression qu'elle avait déjà : "Le système social est très complexe et les dispositifs sont trop cloisonnés ; cela rend d'autant plus nécessaire de construire, ou consolider, les liens entre public, privé et milieu associatif."  

Avec cette journée d'immersion dans le milieu associatif, les élèves d'HEC, futurs chefs d'entreprise, ont déjà posé les bases de ce rapprochement. 

* Magenta a été ouvert dans le cadre du plan hivernal. Il reçoit des personnes seules orientées par le 115 et qui vivent à la rue. La particularité du lieu est d'appartenir à un bailleur social (LaPosteImmo) et d'avoir été mis à la disposition de l'association. Ce projet expérimental permet donc d'éviter de laisser des logements vacants et d'héberger dans de véritables appartements des personnes en grande précarité, tout en leur proposant un accompagnement social.

Pour en savoir plus, cliquez ici  

Mots clefs associés : Personnes accueillies    ESS   
Lire aussi

Lancement de la 3ème saison du Championnat !

L’association Aurore relance le samedi 30 septembre ce championnat de foot en salle qui rassemble des équipes composées de réfugiés,...

Atelier de l'Arsenal : une nouvelle expérience de mixité dans la ville

A lire dans Le Monde : Aurore réitèrera dans les années à venir l'expérience des Grands Voisins avec le projet collectif de l'Atelier...

Les Grands Voisins lancent l'Université Populaire Libre et Solidaire !

Différentes thématiques sur les enjeux de notre société seront abordées chaque mercredi du 6 septembre au 20 décembre de 18h...

Mon polochon habille les enfants accueillis

Parmi les 30 040 personnes accueillies par Aurore en 2016, 4 800 étaient mineures, dont 1 900 âgées de 2 ans et moins. Les besoins...

Tous les articles sur ce thème