Accueil > Pôle urgence sociale et hébergement > Vingt et une famille emménagent au centre Gergovie
Illustration WP id=14387

Vingt et une famille emménagent au centre Gergovie

Le 03 décembre 2012 | Actualités -

Dans le cadre du plan hivernal, le bailleur ICF Habitat La Sablière et Aurore ont signé une convention de mise à disposition temporaire d'un immeuble rue de Gergovie voué à la démolition au 1er trimestre 2013.  21 logements hébergent depuis le 30 novembre des familles précaires auparavant à la rue, ou jusqu’alors logées en hôtel. Un sas vers un logement pérenne au printemps ?

 

Recrudescence de familles à la rue

Le partenariat avec ICF Habitat La Sablière répond à une problématique grandissante : la recrudescence de familles en situation de précarité hébergées à l’hôtel. « Précaires, mais pas pauvres », précise François Morillon, directeur du pôle Urgence, car ces familles hébergées rue de Gergovie ont toutes un emploi, et gagnent en moyenne 1500€ par mois. Une situation préoccupante qui souligne la dégradation des conditions de vie et les difficultés d’accès au logement, notamment en Ile-de-France.

Car ces familles sont autonomes et n’ont a priori pas leur place dans le système d’urgence. Claudine et son fils de 11 ans ont quitté leur hôtel de Seine-Saint-Denis pour emménager rue de Gergovie. Le parcours de Claudine est symptomatique de l’évolution des publics se retrouvant à la rue et souligne la nécessité de proposer de nouvelles solutions pour un accompagnement vers un logement pérenne. Mère célibataire, elle vit de contrats précaires dans une société de nettoyage. Claudine et son fils sont autonomes : ils ont déjà vécu en appartement. Mais la précarité du travail de Claudine ne lui a plus permis, à un moment, de faire face aux augmentations de loyer et aux exigences des propriétaires privés.  

 

Mobiliser tous les acteurs de l'hébergement

Pour Aurore, il ne s'agit pas seulement d'héberger, mais également de proposer un accompagnement global. François Morillon insiste sur l’importance d’un accompagnement social individualisé et adapté : culture, formation, santé.

"Il est nécessaire de proposer des prestations très larges pour être le plus efficace possible et leur donner les moyens de se relever après les accidents de la vie qui les ont menés à la précarité." F. Morillon

Le Centre Gergovie est un exemple de ce qui peut être réalisé lorsque toutes les parties prenantes de l'hébergement sont mises à contribution et constituent un partenariat constructif . Grâce aux bonnes relations entre Aurore et  le bailleur social ICF Habitat La Sablière, les 21 T2 et T3 offriront leur hospitalité, une dernière fois et pour quelques mois, à 21 familles. Au-delà du 30 avril et de la fin du plan hivernal, il s'agira de mettre en oeuvre le partenariat pour accompagner les hébergés vers un logement pérenne.      

Pour suivre l'actualité du Plan Hivernal chez Aurore

Mots clefs associés : Hébergement    Précarité   
Lire aussi

Mon polochon habille les enfants accueillis

Parmi les 30 040 personnes accueillies par Aurore en 2016, 4 800 étaient mineures, dont 1 900 âgées de 2 ans et moins. Les besoins...

Rencontre sportive pour la Journée mondiale des réfugiés

Mardi 20 juin, pour la Journée Mondiale des réfugiés, la ville de Paris organisait, en partenariat avec le Haut-Commissariat des...

La campagne vécue dans les services

Comment les personnes en situation de précarité ont-elles vécu la campagne électorale ? Même sans accès au droit de vote, les...

Ca ne coûte pas plus cher de mieux héberger !

Les conditions de vie en hôtels sociaux ont tendance à entretenir la précarité des personnes. Depuis plus de deux ans, Aurore s’est...

Tous les articles sur ce thème