Accueil > Pôle urgence sociale et hébergement > Participez à la Nuit de la Solidarité le 15 février
Maraude
©Laurent Zylberman

Participez à la Nuit de la Solidarité le 15 février

Une opération de la Ville de Paris pour identifier les besoins d'hébergement

Le 23 janvier 2018 | Actualités - Evénements -

Le 15 février prochain aura lieu la Nuit de la Solidarité, une vaste opération parisienne de décompte des personnes en situation de rue. Inscrite dans le Pacte Parisien de lutte contre la grande exclusion, l’opération repose sur la mobilisation d’équipes constituées de professionnels du secteur social et de bénévoles qui vont, rue par rue, aller à la rencontre des personnes en situation de grande exclusion.

La Ville de Paris a fait de la lutte contre le sans-abrisme une priorité, qui se traduit notamment depuis de nombreuses années dans le pilotage, en lien avec l’État, des dispositifs d’urgence hivernale de mise à l’abri, la mise à disposition de terrains pour accueillir des centres d’hébergement, ou encore l’ouverture d’un Centre de premier accueil pour les migrants. Sous l’impulsion de la Ville de Paris, un Pacte de lutte contre la grande exclusion a été adopté par l’ensemble des acteurs en 2015, afin de définir une stratégie et des actions partagées.
 

Cet hiver, les acteurs de terrain constatent une augmentation du nombre de personnes sans abri, qu’elles dorment dans l’espace public, dans les interstices urbains, ou dans des lieux clos comme les salles d’attentes des urgences, les cages d’escaliers de secours, ou les bus de nuit.

Invisible, ou peu visible et peu saisissable, ce public très vulnérable peut échapper aux dispositifs existants. Les signataires du Pacte parisien estiment que « mieux connaître les personnes en situation de grande exclusion et leurs parcours est essentiel pour élaborer une politique qui réponde aux besoins de cette population » (action 105) ; or, pour ces personnes en très grande précarité, nous manquons d’un tel outil d’objectivation de la réalité perçue par les acteurs publics et associatifs, qui permette de rendre compte des évolutions et des caractéristiques du public, mais aussi de mesurer quantitativement les enjeux.

 

« Mieux connaître les personnes en situation de grande exclusion et leurs parcours est essentiel pour élaborer une politique qui réponde aux besoins de cette population. »


C’est pourquoi il est proposé d’expérimenter une méthode utilisée par de nombreuses grandes villes européennes : le décompte de nuit. Le décompte n’est pas une intervention sociale, mais un outil de connaissance quantitative et qualitative, pour objectiver une situation et partager les constats entre l’ensemble des acteurs, institutionnels, associatifs, citoyens. Le décompte ne peut se faire qu’en partenariat étroit avec les acteurs de terrain, en premier lieu ceux de l’accueil, de l’hébergement et de l’insertion, et en mobilisant les citoyens volontaires.
 

La proposition est donc de tester un décompte sur le territoire du 10ème arrondissement, pendant la nuit du 24 janvier prochain. À partir de ce territoire « pilote », la méthode sera ensuite adaptée et déployée à tout le territoire parisien la nuit du 15 février 2018 (date prévisonnelle sous réserve de l’opération pilote), pour un décompte exhaustif similaire à ceux que d’autres grandes villes réalisent régulièrement, comme Bruxelles et Athènes en 2017.

 

L’opération se déroulera de 20h à 1h du matin et sera précédée, le même jour, d’une session de formation de l’ensemble des participants, à compter de 20h, à la Mairie de l’arrondissement de référence.
 

Chaque équipe de bénévoles sera encadrée par un professionnel.

 

Comment participer ?


Si vous souhaitez participer en tant que bénévole : inscrivez-vous sur le site de la Mairie de Paris

Si vous êtes professionnel d'Aurore et souhaitez participer en tant que référent d’équipe : retournez ce formulaire complété avant le 29 janvier, à Bianca Gomez : b.gomez@aurore.asso.fr

 

Nous restons à votre écoute pour toute question et vous tiendrons informé de toute nouvelle info. Nous comptons sur vous, n’hésitez-pas à diffuser !

Mots clefs associés : Maraude    Personnes SDF    Bénévolat