Accueil > Pôle urgence sociale et hébergement > Fin du plan hivernal : les fermetures des centres d'urgence sont en cours
CA_associationaurore

Fin du plan hivernal : les fermetures des centres d'urgence sont en cours

Le 14 mars 2012 | Actualités - Evénements -

Si l'arrivée des beaux jours est attendue pour la plupart d'entre nous, elle est aussi redoutée par d'autres car elle est synonyme de fin de la trêve hivernale et du plan grand froid.

Aurore, comme chaque année, participait au plan grand froid sur plusieurs départements (Hauts-de-Seine, Val d'Oise et Paris) et a géré au plus fort de l'hiver plus de 370 places d'urgence et de mise à l'abri. Depuis plusieurs semaines maintenant, la fin du plan hivernal se prépare, tant dans les services, auprès du public, qu'avec les financeurs.

Les fermetures des centres de mise à l'abri sont toujours une source d'inquiétude car le manque de places d'hébergement pérennes ne laissera d'autre option pour certains que la rue. Une situation qui déconstruit le travail entrepris par les équipes durant des mois.

Heureusement, les fermetures s'effectueront progressivement. Ainsi :
  • Les 150 places d'urgence au sein l'hôpital Maison Blanche seront prolongées jusqu'au 31 mai
  • Le centre Pasteur qui accueille 20 personnes sera maintenu jusqu'au 31 avril
  • Le dispositif alliant hébergement en hôtel et accompagnement au sein d'un centre de stabilisation, dans les Hauts-de-Seine, est maintenu à plus long terme, puisqu'il fonctionnera au moins jusqu'au 31 décembre prochain.

Pour les autres services mobilisés, comme le centre d'hébergement d'urgence pour femmes avec enfants à Romainville, ou encore l'accueil de jour à Bezons, les négociations sont actuellement en cours.

Cette graduation permettra à l'association de réduire progressivement les effectifs détachés sur ces centres et laissera surtout le temps aux équipes de chercher les solutions d'hébergement les plus convenables aux personnes sans-abri.

 
Mots clefs associés : Personnes SDF   
Lire aussi

Mon polochon habille les enfants accueillis

Parmi les 30 040 personnes accueillies par Aurore en 2016, 4 800 étaient mineures, dont 1 900 âgées de 2 ans et moins. Les besoins...

La campagne vécue dans les services

Comment les personnes en situation de précarité ont-elles vécu la campagne électorale ? Même sans accès au droit de vote, les...

Ca ne coûte pas plus cher de mieux héberger !

Les conditions de vie en hôtels sociaux ont tendance à entretenir la précarité des personnes. Depuis plus de deux ans, Aurore s’est...

Phénomène de refus du logement

Quels sont les mécanismes psychologiques du refus de logement ? L’explication de Marianne Auffret, coordinatrice de l'équipe mobile...

Tous les articles sur ce thème