Accueil > Pôle urgence sociale et hébergement > Anne Hidalgo en visite à Aurore
Illustration WP id=19284

Anne Hidalgo en visite à Aurore

Le 18 avril 2014 | Actualités - Témoignages - Evénements -

Ce vendredi 18 avril, Madame Hidalgo, récemment élue Maire de Paris, s’est rendue à la Halte Femmes d’Aurore[1], accompagnée de Dominique Versini, son adjointe en charge de la lutte contre l'exclusion, et de Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12ème. 

Après avoir salué l’ensemble des femmes accueillies dans la structure, Madame Hidalgo et Eric Pliez, Directeur Général d’Aurore, ont échangé avec Evelyne Edou, chef de service, et une dizaine de bénéficiaires de la Halte.

Après qu’Evelyne Edou soit revenue sur l’action et les missions de la Halte Femmes, Madame Hidalgo s’est enquise des situations respectives des bénéficiaires, qui lui ont tour à tour confié leurs histoires, difficultés et attentes. Au cours de cet échange, et après avoir salué « le courage et la dignité » de ces femmes, Madame Hidalgo s’est notamment exprimée quant à la nécessité d’améliorer la capacité d’hébergement de la ville de Paris, notamment : « Paris est une ville qui attire beaucoup de monde, et c’est ici que l’on compte 60% des places d’hébergement en Île-de-France. Pourtant, ces places ne sont toujours pas suffisantes. Il faut donc travailler en partenariat avec nos villes voisines, si nous voulons augmenter notre capacité d’hébergement et œuvrer à l’échelle du Grand Paris ».  

Pour clore cette rencontre, Anne Hidalgo, Dominique Versini, Catherine Baratti-Elbaz et toutes les femmes de la Halte, sourire aux lèvres, se sont réunies à l’entrée du centre pour une dernière « photo de famille ».

Retrouvez l'article du magazine Elle.fr sur cette visite, en cliquant ici   
[1] Un accueil de jour pour femmes en situation de grande exclusion. La structure s’emploie à subvenir aux besoins vitaux (en proposant repas, douche, laverie), effectuer un suivi social, médical et administratif (entretiens individuels, examens médicaux, suivi social avec la Halte sociale) et initier le processus de reconstruction personnelle au travers d’ateliers.
Mots clefs associés : Visite    Personnes accueillies    Exclusion    femmes   
Lire aussi

Mon polochon habille les enfants accueillis

Parmi les 30 040 personnes accueillies par Aurore en 2016, 4 800 étaient mineures, dont 1 900 âgées de 2 ans et moins. Les besoins...

Rencontre sportive pour la Journée mondiale des réfugiés

Mardi 20 juin, pour la Journée Mondiale des réfugiés, la ville de Paris organisait, en partenariat avec le Haut-Commissariat des...

La campagne vécue dans les services

Comment les personnes en situation de précarité ont-elles vécu la campagne électorale ? Même sans accès au droit de vote, les...

Ca ne coûte pas plus cher de mieux héberger !

Les conditions de vie en hôtels sociaux ont tendance à entretenir la précarité des personnes. Depuis plus de deux ans, Aurore s’est...

Tous les articles sur ce thème