Accueil > Pôle insertion > Un toit un emploi

Un toit un emploi

Un toit un emploi
26 rue de la Jordanne
AURILLAC 15000

0


Siret : 775 684 970 00244

Missions

Lancé en 2014, le dispositif « Un toit, Un emploi » est né du constat suivant : en région parisienne, de nombreuses personnes en famille, alors qu’elles possèdent de réelles compétences professionnelles et sont directement employables, rencontrent de grandes difficultés dans l’accession au loge­ment en raison notamment des prix très élevés. Dans le même temps, la commune d’Aurillac et ses environs connaissent une importante pénurie de main d’oeuvre dans certains métiers : bâtiment, aide à la personne, restauration, menuiserie, artisanat qualifié,… et comptabilisent beau­coup de logement sociaux vides. C’est pour répondre à ces probléma­tiques qu’Aurore, travaillant à l’insertion sociale et/ou professionnelle et Polygone, disposant de 2 000 logements sociaux dans le Cantal, se sont associés pour mettre en place ce programme novateur d’accompa­gnement au logement et à l’emploi à destination des ménages franciliens précarisés. Tout a été réfléchi pour assurer la réussite de l’implantation. Le programme propose ainsi un accompagnement global qui concerne toute la famille (accès à l’insertion ou à l’emploi, inscription dans le tissu social local, scolarisation des enfants).

Le parcours type de l’installation d’un foyer se déroule selon une chrono­logie bien précise :

  • Un premier diagnostic est fait à Paris par les structures d’Aurore et les partenaires parisiens. Ils proposent le projet aux personnes et trans­mettent les candidatures des intéressés au référent parisien, qui les pré­sente au chef de service à Aurillac.
  • Localement, le chef de service identifie les postes à pourvoir qui cor­respondent aux profils retenus, puis prend contact avec les entreprises concernées.
  • Le chef de service rencontre ensuite les candidats à Paris pour mettre en place le projet professionnel.
  • La famille s’installe alors dans un appartement relais à Aurillac pendant 3 à 5 jours pour découvrir l’environnement et se projeter dans l’avenir. Si les deux parties sont d’accord à l’issue de cette phase, le projet est validé.
  • Dès que le contrat est signé, la famille déménage, signe son bail et s’installe.
  • Un accompagnement global (vers et dans l’emploi, social) est mis en place jusqu’à ce que la famille soit entièrement entrée dans le droit commun.

Financeurs

FNAVDL, DDCPSS Cantal

Partenaires

Samu social, association Charonne, Toit et Joie, Polygone, et Hôtel Social 93

En chiffres

  • Les candidatures de 35 familles (adultes et 26 enfants) ont été retenues depuis le lancement du programme.
  • 21 sont actuellement installées ou en cours d’installation
  • 10 n’ont pas été au bout du processus d’installation.