Accueil > Pôle insertion > "Réinstallés"
Illustration WP id=24899

"Réinstallés"

Vers une intégration durable des personnes réfugiées

Le 29 septembre 2016 | Actualités -

Depuis plus d’un an, Aurore est mobilisée pour l’accueil des réfugiés, avec l’ouverture de plus 1 700 places d’hébergement dédiées aux personnes évacuées des campements parisiens. Aujourd’hui, l’association souhaite dépasser l’urgence et œuvrer pour une intégration durable des personnes réfugiées, en développant à l’échelle nationale son dispositif « Un toit, un emploi ».   

Un toit, un emploi

Lancé fin 2014, le dispositif « Un toit, un emploi » d’Aurore propose à des ménages en situation de précarité d’accéder à un logement durable et à un emploi dans la région d’Aurillac. Une activité qui s’appuie sur un accompagnement socio-professionnel préalable et un fort tissu partenarial local pour favoriser l’intégration des personnes dans leur nouvel environnement. Le but : leur permettre d’accéder à l’autonomie sociale et professionnelle dans une région épargnée par la crise du logement et la saturation du marché de l’emploi auxquelles la région parisienne est confrontée. Après l’installation d’une dizaine de ménages en région Auvergne-Rhônes-Alpes, l’action « Un toit, un emploi » va désormais être étendue - en ciblant les familles réfugiées - à 5 autres régions où Aurore est déjà implantée, via des activités d’hébergement, de soin ou d’insertion : les Pays de la Loire, l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et le Centre-Val de Loire.

Cette extension va permettre d’accompagner d’ici 2018 la réinstallation de 90 familles syriennes et irakiennes, soit environ 450 personnes. Réfugiées dans les pays limitrophes que sont la Jordanie, le Liban et la Turquie, ces familles y ont acquis le statut de réfugié et le droit à venir s’installer en France, avec un accès direct au droit commun et notamment au logement dans les 6 régions précitées, disposant d’un parc moins tendu qu’en Ile-de-France. De l’accueil à l’aéroport à l’accompagnement vers l’emploi et l’ouverture des droits, Aurore et ses équipes seront mobilisées pour fournir un cadre global et adapté à ces familles et faire l’intermédiation entre celles-ci et les acteurs locaux de leur intégration. Compte tenu de la difficulté physique et mentale des parcours d’exil, une attention particulière sera portée à la question de l’accès aux soins, notamment à la prise en charge des traumas et troubles psychiques.  

Mobilisée pour l’accueil et la mise à l’abri des réfugiés, Aurore a depuis 2015 ouvert plus de 1 700 places d’hébergement dédiées à ce public en région parisienne. Aujourd’hui, l’association souhaite dépasser l’urgence et proposer des solutions innovantes pour permettre l’intégration et l’autonomisation durables des individus, qu’il s’agisse ou non de populations migrantes.    

Photos © AFP (en haut) © CICR / P. Krzysiek / iq-01152 (en bas)          

Mots clefs associés : Insertion professionnelle    Réinstallés    Migrants    Hébergement   
Lire aussi

ANCV et Aurore : le bilan positif du partenariat 2017

En 2017 encore, le partenariat entre Aurore et l'ANCV a permis le départ en vacances de nombreuses personnes accueillies et constitue...

Fatima et Gilles, nouveaux porte-voix des personnes accueillies

Le 21 mars dernier s'est déroulée l'élection des représentants des personnes accueillies au Conseil Transversal et au Conseil d'administration....

Les visages d'Aurore : Mohammed Belhadi

S'il est aujourd'hui travailleur social au sein d'Aurore, Mohammed a une histoire particulière avec l'association : il y a d'abord...

Double ouverture chez PRISM

Service d’insertion sociale et professionnelle, PRISM ouvre deux nouveaux ateliers. Une façon d’innover dans la démarche complexe...

Tous les articles sur ce thème