Accueil > Pôle insertion > Cérémonie d'accueil des Biffins
Illustration WP id=20645

Cérémonie d'accueil des Biffins

Le 12 janvier 2015 | Actualités - Evénements -

La première cérémonie d’accueil des vendeurs du Carré des Biffins s’est tenue le 19 décembre dernier, dans la grande salle des mariages de la Mairie du 18ème.
Depuis 5 ans, sous le pont de la Porte Montmarte, se tient le Carré des Biffins. Pour faire face au phénomène grandissant de vente à la sauvette, cet espace permet à des personnes en situation de précarité de vendre des objets issus de la récupération, de façon légale et réglementée.

La gestion de ce lieu revient à l’association Aurore, qui remet une carte de vente à chaque adhérent, lui permettant d’accéder au statut de vendeur.

Jusqu’à présent, cette remise se faisait dans le bus d’Aurore, de façon individuelle, auprès de chaque bénéficiaire vendeur. Cette année, la nouvelle équipe municipale a voulu marquer son attachement au projet, en procédant à un accueil officiel et à une remise collective des cartes.

Un message bien perçu par les biffins, qui sont venus en nombre. Sur les 252 bénéficiaires du dispositif, 200 étaient présents à la cérémonie. « Cela a dépassé toutes nos espérances », confie Alain Lefevre, responsable de l’accompagnement social du Carré des Biffins. Les vendeurs se sont sentis estimés et valorisés.

Quatre discours ont précédé la remise des cartes par l’équipe d’Aurore.

• Dans un premier temps, Eric Lejoindre, nouveau maire du 18ème, a tenu à saluer la pertinence et le caractère unique du projet. Parmi les réponses sociales au phénomène répandu de la vente à la sauvette, le Carré des Biffins reste en effet une expérience exceptionnelle. La mairie réaffirme donc, plus que jamais, sa volonté d’appuyer le travail d’Aurore.

• Le Commissaire de police du 18ème, ainsi qu’une responsable de la DDP chargée d’intervenir sur le lieu de vente, sont ensuite revenus sur les objectifs de sécurité et de propreté. Les interventions restent cantonnées à un rôle préventif, ce qui rend notamment la régulation du vol et du recel difficile, mais le Commissaire a rappelé l’engagement pris par chaque biffin en entrant dans le dispositif. Afin que le bon fonctionnement de celui-ci se poursuive, chacun se doit de jouer le jeu du respect et de la responsabilité.

• Enfin, Olivier Febvre, directeur du Pôle Insertion d’Aurore, a réaffirmé les engagements de l’association. L’année 2015 sera celle de l’approfondissement de la mission d’accompagnement social et professionnel, fixée par Aurore depuis le début du projet. Pour les biffins, elle commence déjà pleine de reconnaissance et de considération.  

© Copyright photos: Mairie 18/Erwan Floch

Lire aussi

Les Journées de Solidarité Entreprises

Les journées de solidarité des entreprises se multiplient dans les services d’Aurore. Un dispositif astucieux qui permet aux entreprises...

Aurore expérimente Interlignes

Depuis Avril 2017, le pôle Insertion d'Aurore mène un projet expérimental intitulé "Interlignes" en partenariat avec le bailleur...

Le livre blanc sur les alternatives à la prison

Pourtant rappelée à l'ordre chaque année par la CEDH pour les conditions de vie déplorables dans les prisons françaises, la France...

Retour sur la convention 2017 d'Aurore

Le 27 juin, plus de 1 000 personnes, salariées, bénévoles ou accueillies, étaient réunies à la Cité des Sciences pour la convention...

Tous les articles sur ce thème