Accueil > Pôle accueils, santé, précarité > Signature du Pacte parisien contre la grande exclusion
Illustration WP id=20995

Signature du Pacte parisien contre la grande exclusion

Le 20 février 2015 | Actualités - Evénements -

Le « Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion » a été signé ce mercredi 18 février, dans les salons de l’Hôtel de Ville, en présence de tous les partenaires du Pacte.

Signature dans les salons de l'Hôtel de Ville

Anne Hidalgo a fait de la lutte contre l’exclusion la Grande cause de sa mandature. Mais aucun acteur ne pouvait prétendre répondre à lui seul à un tel défi. Aussi, depuis l’automne 2014, se nourrit une grande réflexion collective, associant plusieurs centaines d’acteurs associatifs, institutionnels et du monde de l’entreprise publique ou privée.

De cette concertation est né un « Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion », plan d’action partenarial pour la période 2015-2020. Il a été signé ce mercredi 18 février, dans les salons de l’Hôtel de Ville, en présence de tous les partenaires du Pacte.

Plusieurs représentants d’Aurore étaient présents, puisque l’association comptait parmi les acteurs de cette concertation inédite. Le Pacte a été signé par 13 grandes institutions (Ville de Paris, Préfectures de région et de police, ARS, APHP, CPAM, CAF, Pôle emploi, Fondation FACE, SNCF, EDF, RATP et FNARS) et présente 106 engagements.  

Les engagements du pacte

Ces engagements sont organisés autour de 5 grands piliers :

L’accès aux droits, préalable indispensable à la lutte contre l’exclusion • Prévenir, pour éviter que des personnes ne se retrouvent à la rue • Intervenir, pour apporter des solutions efficaces aux situations de rue, dans le respect des droits fondamentaux des personnes • Insérer durablement, pour permettre une insertion sociale et professionnelle par un accompagner global • Coordonner, Piloter et mettre en place une gouvernance partenariale

Certains de ces engagements sont très opérationnels, d’autres plus structurels. Certains sont très localisés (parfois à l’échelle de quartiers), d’autres ont une vocation nationale. Certains mobilisent plusieurs partenaires, d’autres reposent sur un acteur en particulier. Certains sont d’application directe, d’autres nécessitent des évolutions réglementaires. Mais tous sont issus d’un travail collectif, dans l’optique de trouver des réponses innovantes et de décloisonner les approches aboutissant à un accompagnement global, pour tous. La signature clôt le temps de la réflexion, s’ouvre maintenant celui de l’action. C’est dans ce sens que Sophie Brocas, Préfète de Paris, a voulu terminer son discours avec les mots d'Oscar Wilde : « La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands, pour ne jamais les perdre de vue lorsqu’on les poursuit. »


Témoignages des principaux signataires du Pacte... par mairiedeparis

Lire aussi

CAO dans les Deux-Sèvres

Le 1er juillet, Aurore s'est vue confier la gestion d'un centre d'accueil et d'orientation (CAO) situé dans les Deux-Sèvres afin...

Concert et vide grenier aux SAVS

Le 24 juin, les Services d'accompagnement à la vie sociale d'Aurore, qui accueillent à Paris une centaine d'adultes ayant un handicap...

En coulisses avec le Ferraillouz'band

"Explosion de couleurs" est le deuxième spectacle du Ferraillouz’band, formation de percussionnistes est composée de neuf résidents...

La campagne vécue dans les services

Comment les personnes en situation de précarité ont-elles vécu la campagne électorale ? Même sans accès au droit de vote, les...

Tous les articles sur ce thème