Accueil > Pôle accueils, santé, précarité > Sans domicile fixes : Aurore lance une campagne de sensibilisation
Illustration WP id=21552

Sans domicile fixes : Aurore lance une campagne de sensibilisation

Le 28 avril 2015 | Actualités - Evénements -

En France, 140 000 personnes, dont 30 000 enfants, sont sans logement, souvent hébergées de manière temporaire grâce aux dispositifs d'aide sociale. Ce phénomène s’installe durablement et n’intéresse la presse et l’opinion publique qu’à l’occasion de la mise en place des dispositifs d’urgence du début de l’hiver. C’est pour lutter contre cette banalisation qu’Aurore a décidé de lancer une campagne de...
A travers cette campagne, l'association Aurore, acteur historique de la lutte contre l’exclusion et la précarité, veut sensibiliser l'opinion publique sur cette grande cause,  rappeler que la solidarité est l'affaire de tous et que pour réduire le nombre de personnes à la rue, c'est d'abord la crise du logement qu'il faut résoudre.

En dépit des efforts des pouvoirs publics, du travail des associations comme Aurore et des bénévoles, à Paris, près de 4 000 personnes dorment dehors chaque soir.

« Ayons l’élégance d’aider ceux qui n’ont rien » : Aurore a choisi de communiquer auprès du grand public, par le biais de l’affichage urbain libre, sur les conditions de vie des personnes sans abri. L'ambition de l’association est de débanaliser le phénomène en rappelant l'humanité des personnes à la rue, et en jouant du contraste entre l'univers du luxe et de la mode et celui de la rue.

 

Trois hommes

Yves Sans LogementJean-Paul Galère et Christian Dehors, incarnent métaphoriquement cette campagne de communication, qui interpelle l’opinion sans injonction : capitalisant sur la notoriété de 3 marques de luxe détournées avec humour, le message – « Ayons l’élégance d’aider ceux qui n’ont rien » – ne cherche pas la culpabilité, mais la reconnaissance.

Les trois affiches visent à attirer l’attention, en créant la surprise par le décalage ainsi obtenu, sur ceux qu’on ne voit plus, les voyant tous les jours – et acceptant ainsi, de fait, l’inacceptable : que des personnes puissent vivre dans la rue.

A partir du 29 avril 2015 et pendant une dizaine de jours, 1 000 affiches 70X100cm vont être déployées dans le centre, le nord et le nord-est de Paris par Urban Act, l’agence spécialiste des dispositifs de street marketing.

 

Pourquoi le choix de l’affichage libre ? 

Pour la visibilité qu’il offre : collées sur des panneaux réservés à cet usage, sur des palissades de chantiers et sur des boutiques vides, les affiches, situées dans des lieux de passage, bénéficient d’une puissante visibilité.

Pour la philosophie qu’il véhicule : Aurore est une association de terrain, elle va vers les personnes. Lieu de vie de celles-ci, la rue est aussi pensée comme un média libre et le premier des réseaux sociaux ; elle est porteuse de résonnance digitale et d’un écho viral.

Pour son coût : association sans but lucratif, Aurore n’aurait pas pu financer une campagne d’affichage dans un réseau traditionnel.

Pour la symbolique de son côté éphémère : Aurore veut montrer que les situations ne sont pas figées, que les personnes ne sont pas condamnées à cette vie et que l’accompagnement est essentiel pour leur permettre une sortie de rue et une réinsertion réussies.

Les équipes d’Aurore sont organisées autour de 3 missions : Héberger – personnifiée par Yves Sans Logement, Soigner – par Jean-Paul Galère et Insérer – par Christian Dehors.

Simultanément à l’affichage, le site internet d’Aurore valorise l’ensemble des actions et des solutions mises en place par les équipes pour accompagner les exclus vers la réinsertion.

Sur le site www.aurore.asso.fr, les internautes sauront comment Yves a maintenant un toit. Grâce à quel accompagnement social, médical, psychologique, Jean-Paul va mieux. Et quels ont été les outils au moyen desquels Christian a repris sa vie en main.

 

Vous pouvez nous aider à faire en sorte qu'Yves ait un toit, que Jean-Paul puisse se soigner et que Christian trouve un emploi, en faisant un don via HelloAsso !

 
Créée en 1871, l'association Aurore a, en 2014, hébergé, soigné et accompagné près de 20 000 personnes en situation de précarité ou d'exclusion vers une insertion sociale et/ou professionnelle. 
Aurore dont le budget 2015 dépasse 120 millions d'euros est financée par des fonds principalement publics alloués par l'Etat, les Régions, les Départements et la Ville de Paris.
L’Association emploie plus de 1 200 salariés et anime un réseau de 180 bénévoles, déployés sur 128 services et activités37 pensions de famillelogements relaisrésidences-accueil et résidences sociales et 525 logements gérés dans le cadre des dispositifs Solibail et Louez solidaire.
Ses activités sont multiples : maraudes, centres spécialisés dans l'accueil et l'hébergement de personnes rencontrant des problèmes d'addiction, activités de réinsertion professionnelle à destination de personnes en rupture d'emploi ou handicapées, hébergement de personnes en souffrance psychique… 
Chaque année, l’association ramène vers le logement plus de 85% des personnes hébergées et permet de retrouver un emploi à environ 40% des personnes qui passent dans ses dispositifs.
Mots clefs associés : Précarité    Personnes SDF   
Lire aussi

CAO dans les Deux-Sèvres

Le 1er juillet, Aurore s'est vue confier la gestion d'un centre d'accueil et d'orientation (CAO) situé dans les Deux-Sèvres afin...

Concert et vide grenier aux SAVS

Le 24 juin, les Services d'accompagnement à la vie sociale d'Aurore, qui accueillent à Paris une centaine d'adultes ayant un handicap...

En coulisses avec le Ferraillouz'band

"Explosion de couleurs" est le deuxième spectacle du Ferraillouz’band, formation de percussionnistes est composée de neuf résidents...

La campagne vécue dans les services

Comment les personnes en situation de précarité ont-elles vécu la campagne électorale ? Même sans accès au droit de vote, les...

Tous les articles sur ce thème