Accueil > Pôle accueils, santé, précarité > Opération dépistage pour la journée mondiale de lutte contre le sida
Illustration WP id=20445

Opération dépistage pour la journée mondiale de lutte contre le sida

Le 02 décembre 2014 | Actualités -

Malgré le froid qui est tombé sur la région parisienne, hommes et femmes font la queue devant le stand de dépistage installé par la mairie d'Aubervilliers et l'association Aurore à la sortie du métro Fort d'Aubervilliers. Une journée de prévention et de dépistage à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida. 

"Cela fait deux ans que nous organisons ce type d'initiatives préventives à l'occasion de la journée du 1er décembre", explique M. Brahimi, responsable du service de prévention et d'éducation à la santé. "Dans ce quartier vit une population en situation de précarité, qui prend plus facilement des risques, qui a souvent moins accès aux soins, ou qui est plus difficilement touché par les actions de prévention que nous organisons. C'est l'occasion de parler prévention avec ces gens. Par ailleurs, nous venons d'installer deux distributeurs de seringues tout près d'ici. Placer le stand ici c'est donner l'occasion aux usagers de faire connaissance avec l'équipe du CAARUD d'Aurore à Aubervilliers, qui pourra les recevoir et les accompagner", explique-t-il.  

Pendant que les médecins et infirmières font le Test Rapide Orientation et Diagnostic (appelé TROD par les professionnels) des salariés des Caaruds d'Aubervilliers et de Sevran interpellent les passants pour leur donner des préservatifs:" Mais je suis marié", entendent-ils. "Ce n'est pas une raison", rétorquent-ils, abordant sans complexe les questions de sexe ou de consommation de drogue avec hommes et femmes, et convainquant souvent leurs interlocuteurs de rencontrer le médecin présent sous la tente pour se faire dépister.

"Le premier contact est primordial pour nous" explique Sarah, éducatrice au Caarud de Sevran. "Et le dépistage fait partie des 5 piliers qui fondent l'action des Caarud". Parmi les visiteurs de la journée un résultat de test s’est avéré positif pour une personne. Accompagnée par l’équipe, elle doit être examinée et le dépistage renouvelé au centre municipal de santé.

Aujourd’hui, environ 30 000 personnes vivraient en France avec la maladie sans le savoir. Indispensables, des journées comme celle-ci ont l'intérêt de rappeler que la maladie est toujours là, le risque aussi et que la guerre contre le Sida n’est pas encore gagnée, même si grâce aux avancées de la médecine, les traitements actuels permettent une bonne qualité de vie, sous réserve d’accepter quelques contraintes : observance du traitement, hygiène de vie….

Mots clefs associés : Accès aux soins   
Lire aussi

Equipes, usagers et partenaires d'EGO fêtent la nouvelle année !

Le 28 décembre 2017 s’est tenue la traditionnelle fête de fin d’année d’EGO, dans l’espace de l’association Salle Saint...

LOGIS : une alternative à l'orientation en établissement

Le 30 novembre, dans le cadre de la Journée de l’habitat inclusif, l’équipe et les résidents du service LOGIS d’Aurore ont...

Quelle insertion pour les personnes en situation de handicap ?

Mercredi 15 novembre, Claude Magdelonette, Directeur du pôle Accueils santé précarité d'Aurore, rencontrait des étudiants de l'ISTEC...

Les Journées de Solidarité Entreprises

Les journées de solidarité des entreprises se multiplient dans les services d’Aurore. Un dispositif astucieux qui permet aux entreprises...

Tous les articles sur ce thème