Accueil > Pôle accueils, santé, précarité > Les Biffins font leur festival !
biffins_Archi11

Les Biffins font leur festival !

Le 20 octobre 2015 | Actualités - Evénements -

Le temps d'une soirée automnale, les Biffins ont préféré les voûtes de L'Archipel au Carré de la Porte Montmartre : le 29 septembre, ils y organisaient ainsi leur festival. Retour sur un évènement haut en couleur.  

 

Une soirée festive

"Les Biffins existent en dehors du marché, ils ont leurs individualités propres !" s'enthousiasme Salem Khima, coordinateur du Carré, tandis que les principaux intéressés s'affèrent dans la Nef de L'Archipel en attendant l'arrivée du public. Conjointement imaginé et organisé par l'équipe Aurore et les "vendeurs-récupérateurs" du Carré, le Festival des Biffins a pour but de mettre en valeur les talents de ces derniers et de permettre un moment festif et fédérateur en dehors du marché de la Porte Montmartre. "C'est la première fois qu'on organise ce genre d'évènement. L'idée nous est venue il y a neuf mois, elle nous semblait intéressante car elle permettait de travailler sur la représentativité et la responsabilisation des Biffins. Et effectivement ils se sont beaucoup investis dans l'organisation du festival", poursuit Salem Khima.

Ainsi, le Jour J, les vendeurs du carré se sont succédé sur scène, afin de faire profiter le public (salariés d'Aurore, partenaires, personnes hébergées au CHU Saint-Pétersbourg et voisins) de leurs talents respectifs. Au programme : exposition des tableaux (photo ci-dessous), poupées et bijoux faits main de deux biffins, lectures par le comédien Scali Delpeyrat du livre "Le Pont", écrit par l'une des vendeuses, duo voix guitare de chants espagnol par un couple, compte roumain narré et traduit par deux vendeurs et pour clore la soirée, concert de raï, qui a attiré dans la Nef plusieurs personnes hébergées au CHU Saint-Pétersbourg voisin.

 

Les biffins, pleinement acteurs du Carré

Cela fait maintenant six ans qu'Aurore a pris la responsabilité du Carré des Biffins, afin de faire face au phénomène grandissant de vente à la sauvette. Situé sous le pont de la Porte Montmartre, cet espace permet à des personnes en situation de précarité de vendre des objets issus de la récupération, en toute légalité. En plus de veiller au bon fonctionnement du marché, Aurore effectue une veille sociale et propose un suivi individuel à chaque vendeur, dans une logique d'insertion socio-professionnelle.

L'année 2015 a été dynamique pour l'équipe et les vendeurs du Carré, qui ont participé à plusieurs évènements. En janvier, les vendeurs étaient ainsi conviés par la Mairie du 18ème arrondissement à la première cérémonie officielle de remise de carte d'adhésion. Plus récemment, au mois de juin, les biffins ont activement participé comme chaque année au festival "Jazz aux Puces" du quartier de Saint-Ouen, lors duquel ils ont tenu en musique un stand de vente de collations et fait la rencontre de nombreux riverains.

Ces différents évènements ont été favorisés notamment par la récente création de trois comités Hygiène, Sécurité et Projets. Ces espaces de réflexion thématiques ont été mis en place afin d'inciter les Biffins - 250 adhérents, sur un espace régulé par six salariés d'Aurore - à se réunir et échanger autour d'enjeux qui régissent leur environnement quotidien, tel que le bon fonctionnement du Carré, l'entente entre vendeurs et l'intégration dans le quartier. "Nous souhaitons responsabiliser davantage les Biffins, construire une représentativité sur laquelle nous appuyer pour la gestion quotidienne du site. Les pousser à s'investir, c'est favoriser la bonne marche des choses." explique Salem Khima. Et l'organisation d'évènements fédérateurs participe pleinement à cette démarche, puisqu'elle favorise la construction d'une histoire commune et l'unité des nombreux vendeurs du Carré.

Mots clefs associés : Personnes accueillies    Actions culturelles   
Lire aussi

Atelier de l'Arsenal : une nouvelle expérience de mixité dans la ville

A lire dans Le Monde : Aurore réitèrera dans les années à venir l'expérience des Grands Voisins avec le projet collectif de l'Atelier...

Alter Ego #93

Vie de quartier, réduction des risques, veille partenariale et travailleurs-pairs... Le numéro 93 du journal Alter Ego, réalisé...

Les Grands Voisins lancent l'Université Populaire Libre et Solidaire !

Différentes thématiques sur les enjeux de notre société seront abordées chaque mercredi du 6 septembre au 20 décembre de 18h...

CAO dans les Deux-Sèvres

Le 1er juillet, Aurore s'est vue confier la gestion d'un centre d'accueil et d'orientation (CAO) situé dans les Deux-Sèvres afin...

Tous les articles sur ce thème