Accueil > Pôle accueils, santé, précarité > le travail social doit s'appuyer sur du professionnalisme et de la formation
tribune_GIZh1S4O

le travail social doit s'appuyer sur du professionnalisme et de la formation

Le 19 mars 2013 | Actualités - Tribunes -

Vive le travail social ! Pour cette journée internationale du travail social, Aurore, qui emploie près de 1000 salariés au service de plusieurs milliers de personnes chaque année, tient à rappeler l’importance de la formation des travailleurs sociaux.

Pour nous, être un professionnel, c’est évidemment disposer des savoir-faire techniques indispensables pour répondre aux situations critiques que nous rencontrons chaque jour ; c’est avoir réfléchi à sa pratique et savoir mettre en place des règles d’éthique, mais aussi une bonne distance avec les personnes accueillies. C’est enfin disposer d’une solide expertise sur le métier que nous exerçons.

En effet, le travail social n’est pas un objet figé mais bien un domaine en constante évolution qui doit impérativement s’adapter aux besoins des publics. Et ces publics, leurs visages ont changé, ils sont le reflet des crises que nous vivons à l’échelle mondiale et sont aussi des acteurs de leur histoire.

Nous sommes passés de l’assistanat à l’accompagnement et aujourd’hui de l’accompagnement à la co-construction avec les personnes accueillies. Cela implique des postures sans cesse révisées pour les travailleurs sociaux qui, par ailleurs, voient l’exclusion, et on peut dire la sur-exclusion, exploser.

Pour toutes ces raisons, Aurore accueille chaque année plusieurs centaines de stagiaires qui, sous tutelle de professionnels, apprennent le métier. Mais nous veillons également à mettre en permanence à jour les compétences de nos collaborateurs en proposant des programmes de formation qui leur donne accès à un diplôme ; en cela la VAE est un outil extrêmement précieux.

Pour tout cela, en cette journée internationale du travail social, nous tenons à mettre en avant le formidable travail accompli chaque jour par nos salariés qui contribue au quotidien à l’amélioration de la situation des personnes les plus exclues dans nos sociétés et ainsi à éviter de laisser trop de monde au bord du quai.

Eric Pliez

Mots clefs associés : Exclusion   
Lire aussi

Atelier de l'Arsenal : une nouvelle expérience de mixité dans la ville

A lire dans Le Monde : Aurore réitèrera dans les années à venir l'expérience des Grands Voisins avec le projet collectif de l'Atelier...

Alter Ego #93

Vie de quartier, réduction des risques, veille partenariale et travailleurs-pairs... Le numéro 93 du journal Alter Ego, réalisé...

Les Grands Voisins lancent l'Université Populaire Libre et Solidaire !

Différentes thématiques sur les enjeux de notre société seront abordées chaque mercredi du 6 septembre au 20 décembre de 18h...

CAO dans les Deux-Sèvres

Le 1er juillet, Aurore s'est vue confier la gestion d'un centre d'accueil et d'orientation (CAO) situé dans les Deux-Sèvres afin...

Tous les articles sur ce thème