Accueil > Pôle accueils, santé, précarité > Des salariés et usagers d'Aurore se sont rendus en Uruguay
Illustration WP id=21406

Des salariés et usagers d'Aurore se sont rendus en Uruguay

Le 20 avril 2015 | Actualités - Evénements -

Du 28 mars au 5 avril, des membres d’Aurore – salariés et résidents du foyer Apollinaire – se sont rendus en Uruguay pour un séjour riche en échanges et en découvertes. Retour sur ce voyage.

Au départ surtout axée sur la question de la prise en charge des addictions, la dynamique partenariale entre Aurore et l’Uruguay ne cesse de se développer ! En effet, une délégation d’Aurore – composée de Armando Magallanes (Directeur du pôle Hébergement), Claude Magdelonnette (Directeur du pôle Accueils et soins psychiques), Alain Salque (Directeur du foyer Le Berceau à Reffannes, qui accueille donc de jeunes autistes et également des personnes handicapées psychiques), ainsi que des travailleurs sociaux et des résidents du foyer Apollinaire - revient d’un séjour d’une semaine en Uruguay. L’objectif du séjour : participer, via un séjour touristique, au travail éducatif entrepris avec les résidents d’Apollinaire – qui héberge et accompagne des adultes psychotiques stabilisés et travaillant, que ce soit en ESAT ou en milieu ordinaire - tout en permettant les échanges de savoirs et de pratiques sur des thématiques médico-sociales, et sur la question de l’autisme plus particulièrement.

Ce séjour est d’ailleurs issu d’une collaboration interne : « Il y a deux ans, la maire de Flores est venue visiter le centre Apollinaire. Sachant qu’un séjour à l’étranger aurait lieu cette année pour les résidents d’Apollinaire, Sandy Lamy-Chapuis, la chef du service, m’a proposé qu’il se fasse en Uruguay. En effet, elle savait que j’étais en train d’organiser – dans le cadre de l’Année Mondiale de l’autisme – un séminaire professionnel sur la question à Trinidad, dans le compté de Flores », explique Armando Magallanes, uruguyen d’origine et très impliqué dans la dynamique d’échanges entre Aurore et le pays ces dernières années.  

Ce projet de séjour a été très investi par les résidents et l’équipe d’Apollinaire, comme l’évoque Alexandre Degardin, éducateur spécialisé du foyer, qui a participé à l’échange : « Les résidents se sont beaucoup impliqués dans la préparation de ce séjour. Il y a eu des réunions mensuelles avec Armando Magallanes, pour cerner les enjeux de ce voyage ainsi que l’histoire et la culture du pays. Ils ont suivi quelques cours d’espagnol basique, pour se familiariser à la langue. Nous avons aussi organisé plusieurs temps de loisirs orientés vers l’Uruguay : spectacles culturels, découverte de la gastronomie du pays… Les résidents ont même rencontré l’ambassadeur d’Uruguay en janvier dernier ». Une préparation cruciale, tant pour participer au travail thérapeutique entrepris à Apollinaire que pour s’assurer que tous profitent pleinement du séjour.

« La préparation en amont représente presque le noyau dur de ce voyage, et elle était primordiale : les résidents qui y ont participé ont des difficultés psychiques, et ce n’est pas rien pour eux d’entreprendre un long séjour dans un pays inconnu, avec une langue étrangère… », précise Armando Magallanes. 

Le séjour s’est fait en deux temps : le groupe a d’abord passé trois jours dans la ville de Trinidad, qui a gratuitement hébergé à l’hôtel les salariés et usagers d’Aurore. C’est dans cette ville que s’est déroulé, le 31 mars, le séminaire régional sur l’autisme, intitulé «  2 Mundos : una realidad – Uruguay-Francia », qui réunissait quelques 130 personnes, professionnels spécialisés dans le handicap, ergothérapeutes, psychologues, instituteurs, ainsi que des personnes en difficultés psychiques et leurs proches.  

 

Au programme de la journée : présentation d’Aurore par Claude Magdelonnette, exposé sur les outils participatifs des usagers de l’association par une résidente d’Apollinaire, politiques de prise en charge de l’autisme à Aurore par Alain Salque, ainsi qu'une table ronde sur les échanges professionnels en terme d’accompagnent du handicap. Un autre résident d’Apollinaire a offert une représentation de piano devant l’assemblée, pour clore cette journée très réussie, en témoigne Armando Magallanes : « Aurore a une expertise, un engagement et une technicité particulière sur la question de l’autisme que nous souhaitions vraiment partager avec le secteur medico-social uruguyen. Cette journée a occasionné des échanges extrêmement enrichissants pour nous tous ».  

A Trinidad, le groupe Aurore a également pu rencontrer la Maire de la ville, afin notamment d'échanger sur les pratiques sociales des deux pays: " Ce qui est intéressant c'est qu'il y a aussi eu des rencontres politiques lors de ce voyage. A Trinidad, nous avons rencontré la Maire, avec qui nous avons pu échanger avec elle sur les politiques medico-sociales de la région et du pays, qui est très pro-actif en la matière", relève Claude Magdelonnette. Lors de cette rencontre, la délégation d'Aurore a ainsi pu visiter un centre de réadaptation physique pour personnes âgées et/ou atteintes de handicap. Pour autant, ce séjour n'avait pas pour seule vocation l'échange de compétences professionnelles : il a aussi donné lieu à de nombreux moment de loisirs et de découverte du pays. A Trinidad et à Montevideo, la capitale ou salariés et usagers ont également passé 3 jours, le groupe a ainsi multiplié les visites de sites historiques et géologique. "Nous avons organisé tout un programme de tourisme social inclusif, adapté aux besoins des usagers. Au final, ça a été un séjour très enrichissant pour chacun d'entre nous, en terme de compréhension de l'autre", conclut Armando Magallanes. Une expérience qui, au vue de la qualité du partenariat liant Aurore à l'Uruguay, devrait donner lieu à de nouveaux projets d'échanges dans les années à venir.  

Les dispositifs partenariaux avec l’Uruguay sont presque devenus une institution à Aurore : ces 5 dernières années, les dynamiques d’échanges de compétences se sont en effet succédés entre l’association et les acteurs institutionnels et sociaux du pays – et plus particulièrement de la région de Flores, au Sud-Ouest de l’Uruguay. Tout cela a commencé en 2010, avec la visite du maire de Flores en date, Armando Castel de Vaz, au CSAPA Clémenceau, afin d’évaluer les pratique de l’association en termes de prise en charge des addictions. Deux ans plus tard – et grâce notamment à l’implication d’Armando Magallanes - une délégation d’Aurore s’envolait à son tour pour Flores afin d’y participer à un séminaire intitulé « Addiciones : deux mundos, una realidad - Uruguay-Francia ». Dans la continuité de cette dynamique d’échange, Aurore organisait en septembre dernier le séjour à Paris d’une délégation Uruguyenne afin de débattre avec les pouvoirs publics et les acteurs associatifs français de la récente légalisation du cannabis en Uruguay.
Mots clefs associés : Seminaire    Actions culturelles    Colloque    Autisme   
Lire aussi

Quelle insertion pour les personnes en situation de handicap ?

Mercredi 15 novembre, Claude Magdelonette, Directeur du pôle Accueils santé précarité d'Aurore, rencontrait des étudiants de l'ISTEC...

Les Journées de Solidarité Entreprises

Les journées de solidarité des entreprises se multiplient dans les services d’Aurore. Un dispositif astucieux qui permet aux entreprises...

Ouverture en 2019 d'un foyer pour adultes autistes

Dans la prolongation de son action menée depuis plusieurs années à Paris et dans les Deux-Sèvres, Aurore ouvrira en 2019 un Foyer...

Le livre blanc sur les alternatives à la prison

Pourtant rappelée à l'ordre chaque année par la CEDH pour les conditions de vie déplorables dans les prisons françaises, la France...

Tous les articles sur ce thème