Accueil > Archi-maide-acteur-du-changement-et-partenaire-daurore
partenariat_archimaide

Archi M’Aide, acteur du changement, et partenaire d'Aurore

Le 02 mai 2013 | Actualités -

«  La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent » disait Albert Camus. Tel est le mot d’ordre de l’équipe Archi M’Aide, une association née en 2010 à l’initiative d’un groupe d’étudiants de l’IESEG School of Management, basée à La Défense.  

Archi M’Aide a pour principale motivation de redonner confiance à des élèves en difficultés scolaires et sociales et de les accompagner quant à leur orientation future. Pour y parvenir, Archi M’Aide s’inscrit dans une démarche de tutorat pour des collégiens via une structure Aurore du quartier de Pigalle : Siloë

Chaque année, une valeur est ajoutée au programme de l’association. L’année scolaire 2012/2013 est placée sous le signe de l’ouverture culturelle et de la mémoire. De fait, c’est la première marche vers la réussite scolaire et surtout vers l’aboutissement personnel.  

Lors des tutorats, de véritables liens de confiance sont tissées entre les enfants et les tuteurs. Effectivement, il n’y a pas si longtemps que les étudiants de l’IÉSEG étaient sur les bancs du collège. « En fait, il faut leur parler de nous pour montrer qu’on leurs fait confiance. C’est tout naturellement qu’ensuite, ils nous retournent cette confiance » nous confie Alexandre, trésorier et membre actif d’Archi M’Aide. L’équipe d’Archi M’Aide intervient effectivement chaque semaine, le mardi et le jeudi, ce qui renforce la proximité entre les enfants et les bénévoles. « Ce qui est amusant, c’est que les enfants viennent toujours voir le même tuteur de semaine en semaine. Ça nous aide aussi à mieux les connaitre » affirme Christian, le secrétaire.  

En plus des tutorats, des sorties sont organisées pour les enfants. Archi M’Aide s’efforce de tout mettre en œuvre pour que ces sorties soient ludiques, et surtout totalement gratuites pour les enfants. C’est une réelle valeur ajoutée qui renforce les liens créés lors des tutorats. En plus d’une sortie organisée à la Grande Galerie de l’Évolution, l’équipe d’Archi M’Aide a emmené un groupe de 14 enfants passer le week-end du 20 et 21 avril en Normandie afin de les sensibiliser à leur devoir de mémoire.

En effet, après avoir passé le premier après-midi au Mémorial de Caen ainsi que la nuit dans une ferme typique normande, le groupe s’est rendu au cimetière américain de Colleville puis à Omaha Beach, une des plages du débarquement. Un moment important et sans nul doute émouvant puisque 4 enfants n’avaient jamais vu la mer. « C’était le point d’orgue de notre sortie, mais aussi celui de notre action cette année » précise Vianney, membre actif et accompagnateur de l’équipe Archi M’Aide. « Nous espérons que ça leur sera aussi utile pour réussir leur brevet » ajoute Augustin.  

Effectivement, l’action d’Archi M’Aide va continuer jusqu’à l’épreuve du brevet pour les 3èmes, une épreuve cruciale pour mesurer l’efficacité de l’action des bénévoles. « Nous tenons beaucoup à remercier tous ceux sans qui cela n’aurait pas été possible, notamment la mairie du 9ème arrondissement pour son soutien et son apport financier, l'association Aurore et Siloë dont les conseils avisés, le soutien ainsi que l’apport financier nous ont été indispensables. Enfin nous tenons tous à remercier l’IÉSEG, car c’est grâce à notre école que nous avons pu vivre cette expérience, qui nous a énormément apporté sur les plans humain et personnel » déclare Alexia, la présidente d'Archi M’Aide.  

L’année prochaine, c’est une toute nouvelle équipe d’étudiants de l’IÉSEG School of Management qui prendra le relai. Ainsi, Archi M’Aide se fait une place parmi les acteurs du changement grâce à son profond investissement pour l’égalité des chances et son engagement qui se pérennise d’années en années.   

 

 

Lire aussi

Il y a 50 ans, la SGPL devenait Aurore

Le 29 juillet 1967, la Société Générale pour le Patronage des Libérés (SGPL), créée le 9 juin 1872, devenait l’association...

CAO dans les Deux-Sèvres

Le 1er juillet, Aurore s'est vue confier la gestion d'un centre d'accueil et d'orientation (CAO) situé dans les Deux-Sèvres afin...

Mon polochon habille les enfants accueillis

Parmi les 30 040 personnes accueillies par Aurore en 2016, 4 800 étaient mineures, dont 1 900 âgées de 2 ans et moins. Les besoins...

Concert et vide grenier aux SAVS

Le 24 juin, les Services d'accompagnement à la vie sociale d'Aurore, qui accueillent à Paris une centaine d'adultes ayant un handicap...

Tous les articles sur ce thème