Accueil > Quand-la-solidarite-lemporte-sur-les-difficultes
illustrations_article_2___DSF0569

Quand la solidarité l’emporte sur les difficultés

Aurore a vécu le confinement en tous ses aspects, les plus durs et aussi les plus lumineux ! Une vague de solidarité s’est levée, les citoyens se sont mobilisés en nombre, en restant au plus près du terrain.

Aurore s’est interrogé sur les conditions permettant d’accueillir des bénévoles dans ses centres, quand toutes les missions habituelles étaient suspendues et chacun devait rester confiné. Une stricte procédure spécifique a été mise en place, et les bénévoles devaient habiter en proximité des services, être en bonne santé et s’engager à respecter les mesures sanitaires.

Des demandes particulières ont déterminé différentes missions

Dès le 24 mars, devant l’urgence alimentaire, 150 personnes ont aidé à préparer 5000 paniers repas quotidiens, sur 5 sites 

« Ensemble, avec d’autres bénévoles, nous avons participé à maintenir autant que possible cette chaîne de solidarité en ayant toujours à cœur d’offrir un repas de qualité aux personnes qui en avaient le plus besoin », Audrey.

Les bénévoles ont participé à maintenir le lien social : appels téléphoniques en Pension de Famille, livraison de plateaux repas, cours de français en visio... Des innovations sur lesquelles nous capitalisons encore !

Une pédiatre s’est engagée auprès des mamans dans le 93. Et nous avons lancé de l’accompagnement scolaire à distance, les enfants (et la maman !) attendant « l’heure de Pauline » tous les jours à 16 h.

« Merci à cet enchaînement de solidarité ; oui micro-action pour 4 enfants, mais qui correspondait à un besoin » Béatrice, cheffe de service.

Les liens noués au long de l’année ont permis une mobilisation de nos partenaires, efficace et en confiance, au bénéfice des usagers.

 

Merci à toutes et tous ! 
- propos recueillis par Isabelle Escoffier, Responsable de la vie associative -