Accueil > Addictions-maladies chroniques > L’association Aurore présente au festival Solidays pour défendre l'accès aux soins !
Solidays_Solidays2019_4

L’association Aurore présente au festival Solidays pour défendre l'accès aux soins !

Les professionnels de l’association Aurore étaient à nouveau présents aux Solidays 2019. Ils ont préparé un beau stand avec de multiples activités permettant aux festivaliers, d’en savoir davantage sur les modes de prévention et les traitements liés au VIH. C’était aussi l’occasion pour eux de présenter les dispositifs d’accueil et d’accompagnement d’Aurore à destination des personnes porteuses du VIH.

Record de fréquentation pour le festival Solidays et pour Aurore

Environ 500 spectateurs par jour sont venus rencontrer les professionnels de l’association Aurore. Parmi eux une grande majorité de jeunes de 15 à 25 ans. 

« Nous sommes touchés par leur volonté de s’informer et par la confiance qu’ils nous ont témoignée sur des sujets intimes touchant à la sexualité et à l’identité. », nous explique Alain SALQUE, directeur adjoint de territoire présent auprès des équipes pendants ces trois jours. 

Parmi ces jeunes, certains ont confié aux professionnels : 

« Nous manquons d’informations dans les écoles, lycée et facultés sur le sujet du SIDA. Mais encore plus sur les façons de se protéger. Nous sommes très peu à nous faire dépister, nous manquons d’informations sur le sujet. »

Pour cette 20ème édition des Solidays, une campagne majeure : « Médicaments pour tous », « Treatment for all »

Aurore, comme l’an dernier*, a souhaité porter un message fort à l’occasion de sa présence sur le village associatif des Solidays qui a eu cette année une très forte affluence : défendre « l’accès aux soins des étrangers en France » ! Actuellement, la situation de l’accès aux soins des étrangers est préoccupante avec notamment des refus de soins illégaux, un recul des droits avec des contrôles très restrictifs qui amènent souvent au refus du maintien sur le territoire des personnes porteuses du SIDA.

*En 2018, Aurore avait porté des badges pour demander à la région Ile-de-France de respecter la décision du tribunal en rétablissant l’aide aux transports des demandeurs d’Asile. 

Des activités ludiques pour en savoir davantage sur le virus du SIDA

Après une tentative de pêche à la ligne, les festivaliers étaient conduits jusqu’à la roue pour tenter de décrypter les acronymes (TROD, TPE, PREP et TASP)**. Ils étaient également invités à répondre aux questions concernant la prévention et les traitements du VIH : comment se protéger en amont face à une personne porteuse du VIH ? Qu’est-ce que je risque face à une personne porteuse du VIH, mais qui n’est plus « détectable » depuis 6 mois ? Et que faire après avoir eu un rapport sans protection avec une personne porteuse du VIH ?

Les personnes porteuses du VIH ont un traitement qui leur demande d’avoir une bonne hygiène de vie afin de limiter leur perte de poids, combler l’énergie perdue, et faciliter les effets des traitements. Mais comment arriver à maintenir une alimentation saine et équilibrée lorsque l’on se retrouve en situation de précarité ? Une mise en situation a ainsi permis aux festivaliers de prendre conscience de la réalité de vie des personnes en situation de précarité du stand a également fait réagir les festivaliers : faire ses courses avec seulement 17,50 € par semaine (soit 2,5€ par jour). Ce sont finalement les étudiants qui ont remporté haut la main cette épreuve, certainement bien entrainés gérer et vivre au quotidien avec un petit budget.

Les Solidays, des journées aussi pour rendre hommage aux militants

Françoise, salariée de l’association Aurore, est montée sur la scène des Solidays pour participer au vibrant hommage rendu aux militants. Un beau moment qui résume bien l’ambiance de ces 3 jours de festival pour les professionnels de l’association venus bénévolement sensibiliser les festivaliers aux questions liées au VIH.  

La dernière journée du festival n’en fut que plus belle lorsque le directeur général de l’association Aurore, Eric Pliez, est venu soutenir ses équipes.

L’association Aurore remercie Solidarité Sida pour son engagement dans la lutte contre les préjugés et sa mobilisation auprès des personnes porteuses du VIH. Ce festival restera porteur de messages et d’actions essentiels à la sensibilisation des publics.


**Définition des acronymes

Le Test Rapide d’Orientation Diagnostique (TROD) permet d’avoir un résultat en 30 minutes et est totalement fiable 3 mois après un risque d’exposition au VIH.

Le Traitement Post-Exposition (TPE) doit être pris dans les 4 heures et maximum dans les 48 heures après un risque d’exposition au VIH.

La Prophylaxie Pré-exposition (PREP) est une stratégie de réduction du risque de contracter le VIH basée sur l’utilisation d’un médicament antirétroviral à prendre au cours d’une période d’exposition à un risque de contamination. Cette stratégie s’accompagne d’un suivi renforcé et individualisé en santé sexuelle

Les Treatment AS Prevention (TASP), les traitements empêchent le virus de se multiplier, bloquent son évolution et diminuent la charge virale, c’est-à-dire la quantité du virus dans le sang.

Mots clefs associés : VIH    ACT